Harmonie municipale
AccueilSemaine musicale 8 - 88 ansRépétitionSociétéEcole de musiqueHistoriquePour nous contacter22ème finale vaudoisePlan du siteEspace musiciens
1940 à 1959
1960 à 1979
1980 à 1999
2000 à 2009
2010 à 2019
Les anciens
1920 à 1939

1920
L'étude pour acquérir une bannière est à l'ordre du jour.
Une journée musicale à Berne doit être renvoyée en raison du chômage. Vauquille, kermesse, bal pour assainir la caisse.
Des concerts sont donnés mais écoutés à distance.

1921
Mme Eugénie Pittet préside le comité des dames afin d'offrir une bannière à la fanfare.
La société est forte de 35 membres actifs. Cortège et manifestation en faveur du personnel fédéral à Berne. 
Un cours de 9 élèves donne satisfaction.

1922
Inauguration de la 1ère bannière sur les terrains de l'Urma à Clendy. Le projet est l'oeuvre du dessinateur Marcel Curtet et la Musique Ouvrière de Berne en est la marraine.
La société se présente dans 16 concerts et manifestations.

1923
La Musique de Berne inaugure sa bannière ; Yverdon en est la marraine. La Persévérante de La Chaux-de-Fonds nous rend visite pour un concert prévu devant le Temple. Les autorités communales et Synodales refusent ce concert sur la Place et par conséquent se donne sur la terrasse du Casino.
Participation à la première fête fédérale de l'USMO à Bienne où la société remporte un beau succès.
Acceptation des statuts. Effectif: 45 membres.

1924
Fête de musique URMO au Locle. 160 membres passifs ont été enregistrés.
La société donne son approbation pour la création d'un pavillon à musique.

1925
Concours fédéral de !'USMO à La Chaux-de-Fonds.
Inauguration du Pavillon à musique. Cortège pour la fête cantonale des chanteurs vaudois.

1926
La société passe par une crise; démissions pour des raisons professionnelles ou causes futiles, plusieurs directeurs se sont passés la baguette, la caisse est vide.
Les frais de direction sont payés par le Cercle Ouvrier à Fr. 137,45 pour l'année en cours.
En assemblée extraordinaire, les membres ont pris l'engagement par écrit d'assister cortège pour ceux qui en conservent le souvenir.
Tels furent les débuts, les premiers pas de la société dont nous devons rendre un hommage respectueux aux vaillants fondateurs.
Revivons un instant de passé en ouvrant les procès-verbaux et rapports au gré des années durant ce demi-siècle :
régulièrement aux répétitions et services.

1927
Une lueur apparaît dans les rangs; peut-être que le voeux pour l'achat d'uniformes en est la cause.
La fête de musique de l'URMO à Lausanne est un encouragement. Un directeur sérieux apporte l'harmonie non seulement en musique mais aussi dans les rangs.

1928
Entrée dans le concordat des Sociétés locales.
Musique officielle à la 1ère journée romande des chanteurs ouvriers.
1er subside communal arrêté à Fr. 300.-. L'appui formel d'un commerçant de la rue de la Plaine (Conseiller communal) est à relever.
La société passe la commande d'uniformes. Fr. 130.- les 3 pièces. La société n'ayant pu obtenir un prêt ou subside spécial, elle emprunte à la B.P.B. Fr. 2'000.- contre signature de tous les membres.
Malgré toutes les difficultés, les uniformes sont inaugurés.

1929
Période calme. Activités locales par des concerts et des services aux sociétés organisant différentes joutes régionales ou cantonales.
Effectif: 32 membres.

1930
Fête de musique de l'URMO à Bienne.

1931 - 1932 - 1933
Pour la première fois notre fanfare participe au cortège de la Fête Nationale.
C'est l'époque de la crise économique et notre société participe à toutes sortes de meeting dans les différentes régions du canton.
Le subside communal est porté à Fr. 1'000.-.

1934
Yverdon est désignée pour l'organisation de la fête romande de l'URMO. En raison du chômage notamment dans les milieux horlogers, le comité central supprime sans autre la fête ce qui provoque des discussions tendues avec les organisateurs.

1935
Engagement d'un nouveau directeur; M. Paul Jaquillard, professeur.
La société participe à la 1re Olympiade des musiques ouvrières internationales à Strasbourg. Elle obtint 93, 2/3 sur 100 d'où un magnifique succès. Fête fédérale de l'USMO à Fribourg.

1936
Fête de musique de l'URMO à Vevey.

1937
Journée romande des Unions Chrétiennes de la Croix-Bleue.
Gros préparatifs pour la 7ème Fête de l'URMO à Yverdon.

1938
C'est le gros boum. Un comité d'organisation ainsi que tous les membres de la société oeuvrent pour recevoir dignement les 13 Corps de musique de la romandie. La Sociale du Locle, La Persévérante de La Chaux-de-Fonds, les Accordéonistes
"Aurore" et le Choeur mixte "L'Anémone" ont prêté leur concours au festival.

1939
En raison des événements mondiaux, la fanfare est restée en veilleuse car la plupart de ses membres sont mobilisés.
Décès du professeur Paul Jaquillard.

Suite



AccueilSemaine musicale 8 - 88 ansRépétitionSociétéEcole de musiqueHistoriquePour nous contacter22ème finale vaudoisePlan du siteEspace musiciens